Simca 1000

Une histoire en publicité-presse (1961-1978)


 
Les publicités des premières années (1961-1967)

Née en 1961, la Simca 1000 bénéficiera, à ses débuts, de publicités très conventionnelles: jeune couple, couleur vive, mise en page rigoureuse....

La mention "garantie 2 ans" était destinée à rassurer la clientèle.

<--- A gauche, une publicité avec une mise en page atypique: pas d'encadrement, texte épousant les formes de la voiture ... Il s'agit pourtant de la même agence de publicité (Havas Conseil).

 

A droite, cette scène de vacances familiales montre la présence discrète de la finition basique (pas de fausse calandre, pas de butoirs...) ---->

A gauche, une originale évocation d'une carte d'identité, avec de nombreux renseignements techniques et la ... date de naissance de la Simca 1000!

 

A droite, c'est la mise en valeur de la version "Luxe" qui est développée: baguettes chromées, tissu soigné, pneus à flancs blancs..... A cette époque, le fond noir est réservé aux versions "haut de gamme"

<--- La Simca 1000 connaîtra rapidement un grand succès à l'exportation. Elle souligne ci-dessous qu'elle est la voiture française la plus exportée en 1963 ....

 

Toujours la même face avant, mais avec des dessins de composants mécaniques destinés à l'amateur éclairé. --->

Ci-contre, une publicité (format A4V) très synthétique avec tous les principaux arguments.
Sur le même thème "Une des mille raisons d'essayer la Simca 1000", une série de quatre pages, dont trois d'entre elles soulignent une qualité particulière de la petite Simca.
Parue dans la revue "Sélection du Reader's Digest" d'août 1962, cette double page "ouvrante" est très didactique et montre une belle vue en transparence.

 

La "1000" dans la gamme Simca

Dans les années 60, les publicités sur trois pages étaient plutôt rares..

Celle-ci présente plusieurs originalités:

  • La première page (en noir et blanc) présentent toutes les questions que peuvent se poser les clients potentiels..
  • La double page en couleur apportent les réponses rassurantes...
  • La gamme complète est présentée: les berlines 1000 et 1300 en détails, et le coupé 1200 ... dans une bulle !

Ci-contre, la même publicité en version "courte" sur un seul format A4...

Pour gagner de la place, les voitures ne sont plus de profil, mais de face au milieu des personnages.

On remarquera également l'abandon de la couleur.

Ci-contre, l'ensemble de la gamme 1000 (ainsi que l'élégant coupé 1000) est représenté dans une originale mise en scène champêtre....

Symbole de qualité, les synchros Porsche de la boîte de vitesses sont clairement mentionnés !

 

Le premier restylage (AM 1969)

Pour l'année modèle 1969, la "1000" reçoit des phares et des feux arrière plus gros, ainsi qu'une calandre plus "souriante".

En septembre 1968, la version sportive "Spécial" apparaît et fait l'objet des deux publicités ci-contre, avec un ton légèrement provocateur !
La Sim'4 (1969-1972)

Produite seulement pendant trois ans, cette version de base permet à Simca de proposer des tarifs très concurrentiels qui constituent le principal argument de vente.

 

 

Elle bénéficiera d'une importante campagne de publicité:

ci-contre, des pages qui font, curieusement, la part belle aux grandes zones blanches ......

Dissertation sur le thème: "Une voiture économique doit-elle être obligatoirement peu attirante ?" vous avez quatre heures...

Celle de droite aborde (enfin) le domaine humouristique en mentionnant le percepteur...

Cette annonce peut faire croire au non-initié que la Simca 1000 possède aussi un coffre à l'arrière ....

Une photo intéressante !

Le modèle de base de la gamme a même droit à la couleur !

Les deux photos sont identiques, mais les textes sont différents.

 
La Simca 1000 et l'auto-école ...

A gauche, une sympathique "publi-information" racontant, avec humour, un examen du permis de conduire.

 

A droite, une évocation de 10 ans de "sacrifice" en tant que voiture d'auto-école !

 

La version automatique

Proposée dès 1965, la version (semi) automatique devait séduire les conducteurs citadins.

En France, le pari était loin d'être gagné !

On remarquera que la photo n'est pas un cliché soigné pris en studio, mais une image de voiture dans un embouteillage...

 

L'auto-partage avant l'heure !

1971 - Montpellier connaît déjà des problèmes de circulation..... et propose une cinquantaine de "1000" spécialement décorées, mises à la disposition des usagers.

Une manière originale de faire découvrir la voiture à de futurs clients !

 

La Simca 1000 "LS" (1975)

Apparue en 1966, la version "LS" bénéficie en 1975 d'une publicité digne d'une voiture de luxe: fond noir, peinture brillante... Elle existe en deux versions:

En tryptique (page de présentation + double page) ......
... en simple format A4.

 

Les versions "Rallye" (à partir de 1970)

En février 1970, la Simca 1000 "Rallye" sera la première version réellement sportive de la gamme Simca. Même si la puissance initiale est modeste (53ch), l'ambiance était là avec un capot noir mat, des bandes noires à l'arrière, un volant sport, un siège baquet et des phares anti-brouillard (en option).

La page ci-contre souligne le fait que cette 1ère version n'existe qu'en rouge, alors que d'autres "bolides français" (Renault ...) étaient plutôt bleus.... Une bonne manière de se distinguer de la concurrence !

Pour les compétitions, certains concessionnaires proposaient alors cinq kits "compétitivité" permettant d'améliorer les performances moteur, les liaisons au sol ou l'allègement de la carrosserie.

Rapidement (1972), une vraie structure pour l'organisation des épreuves sportives sera mise en place: le SRT (Simca Racing Team).

En février 1972, la Simca 1000 "Rallye 1" fait son apparition en tant qu'évolution moteur de la "Rallye" (60 ch désormais) et améliore la "sportivité" de cette version: essuie-glaces noir mat, compteurs cerclés de noir avec aiguilles rouges, .... Les phares anti-brouillard sont toujours en option, mais sont indispensables pour le "look" !

Sur la très belle double page ci-contre, on remarquera le slogan qui affirme que les "tractions avant" ne peuvent être de bonnes voitures de sport !

Vive les "moteurs arrière" !!!!

La montée en puissance se poursuit avec la "Rallye 2" (septembre 1972) qui reprend le même moteur 1300 de la "Rallye 1", mais avec 82ch à la clé, gràce aux deux carburateurs double corps.

Vue de l'avant, on reconnaît la "Rallye 2" au premier coup d'oeil grâce à la prise d'air du radiateur sous le pare-chocs avant (la plaque d'immatriculation est donc déplacée au-dessus de ce pare-chocs).

La page ci-contre détaille soigneusement toutes les particularités de ce modèle emblématique qui fit rêver bien des jeunes conducteurs de cette époque ...

.... à juste titre, puisque les "Rallye" sont les seules voitures sportives accessibles avec un budget modeste.

Ci-contre: Simca s'intronise donc "promoteur du sport auto" pour les jeunes...

Cette image, très adroitement entretenue par Simca, fit beaucoup pour le "rajeunissement" de la vieillissante Simca 1000 !

Parue en 1975, cette double page innove avec un style "bande dessinée" très dynamique et particulièrement réussie (cela ressemble à du "Michel Vaillant", mais sans les "vrooaaar"...).

La première phrase rappelle que la limitation de vitesse est apparue l'année précédente ..... et, en fin de paragraphe, le texte incite le propriétaire d'une "Rallye 2" à s'inscrire au SRT !

Les (beaux) dessins de voiture seront également employés dans les deux publicités suivantes.

En septembre 1975, la "Rallye 2" recevra un grand becquet arrière, ainsi qu'une nouvelle décoration de la partie arrière.

La page ci-contre est particulièrement pédagogique (moteur en coupe, rôle du becquet, dessin du train arrière...) et ravira l'amateur éclairé !

A partir de septembre 1976, la "Rallye 2" bénéficiera également du restylage de la gamme 1977 (phares carrés).

Fin 1977 apparaîtra l'ultime évolution: la "Rallye 3" (103ch) dotée d'impressionnants élargisseurs d'ailes...... mais la fin de production est proche....

Heureusement, la carrière de la "Rallye" sera encore (très) longue en compétition !

La Simca 1000 ou l'aide au maintien du lien familial ! :

Les modèles de gamme "1000" permettent de satisfaire aussi bien les besoins de confort des parents que les exigences en performances des enfants....

Cette publicité astucieuse montre que Simca avait parfaitement ciblé des clientèles à priori très différentes....

On remarquera:

  • le regard ébahi du papa !
  • la grandeur du garage (à deux places...).
  • les victoires aux 24h du Mans qui apparaissent en bas de page.

La "Rallye 2" dans la famille des sportives Simca:

Les deux publicités ci-contre montrent, qu'à partir d'un moteur commun, Simca a su créer trois "sportives" correspondants à des clientèles très différentes.

Une politique industrielle que beaucoup de constructeurs adopteront bien des années plus tard ....

La Simca "Rallye" en compétition:

Deux publicités intéressantes:

  • une scène "parc d'assistance" avec description détaillée du SRT.

  • à droite: les pilotes de "Rallye" pouvaient également s'engager en rallycross !

 

 

La fin de carrière:

En septembre 1976, la Simca 1000 recevra un dernier restylage censé moderniser sa ligne vieillissante: les phares rectangulaires.....

En mai 1978, c'est la fin de production de la dernière voiture française à moteur arrière...

Il faudra attendre 1981 pour voir apparaître sa remplaçante beaucoup plus moderne: la "Samba" !

 

Gaston Lagaffe et la Simca 1000 ....

A l'occasion de la sortie de l'album n°6 de Gaston Lagaffe (en 1969), les éditions Dupuis organisent un concours dont le premier prix est une Simca 1000 !

Il est uniquement réservé aux lecteurs du Benelux ....

 

La Simca 1000 en tant que véhicule d'assistance.

Au début des années 60, Shell met en place des voitures d'assistance destinées à aider des usagers de plus en plus nombreux sur les grands axes routiers.

A gauche, l'annonce montre un exemple d'intervention; celle de droite se veut humouristique ....

 

La Simca 1000 et le jeu-concours "Paris Jour" (1963- 1964 ?)

Peu après sa sortie, la Simca 1000 est l'objet d'un concours original organisé par la revue "Paris Jour".

Sur les quatre pages présentées ci-dessous, trois sont consacrées à la publicité de la Simca 1000; on reconnaîtra d'ailleurs plusieurs images figurant en haut de cette page.

Désolé pour la qualité du document, mais l'original (avant restauration) tenait plus du parchemin que du papier journal ! - le webmaster.

 

Les publicités italiennes.

Les italiens ont bénéficié de publicités totalement différentes de celles du marché français. N'oublions pas que le challenge était de s'attaquer directement au géant Fiat !

On remarquera surtout l'originale photo de la voiture au milieu d'un champ de blé .....

novembre 1969
mai 1970
octobre 1970
avril 1972

 

Les publicités belges.

Issues de "Paris-Match Benelux", ces deux annonces n'ont aucun lien avec les campagnes de publicité française.

Le slogan, les photos et les mises en page sont spécifiques.

Le texte signale la présence de synchros Porsche et cite même la palette des couleurs disponibles !

 


Retour menu général

Le webmaster recherche d'autres publicités analogues !

Vous pouvez lui écrire en cliquant ICI

Merci d'avance ! _______________ © Nicolas Bergon - octobre 2016 - màj décembre 2017.