Renault 18

Une brève histoire en publicité-presse (1ère partie: 1978 - 1983)


 

Présentée en avril 1978, la Renault 18 se démarque de la gamme Renault de cette période par son "classicisme": en effet, alors que la R16, puis les R5, R14 et R20-30 avaient réussi à imposer le hayon arrière, voici une "trois volumes" très classique.

Le but de Renault est plus ambitieux: prenant la suite de la R12 qui a reçu un bon accueil à l'export, la R18 aura une vocation "internationale" encore plus affirmée et doit donc plaire aux marchés extérieurs ....

Elle reprendra donc les "grandes lignes" de son aïeule: coffre classique, essieu arrière rigide, pare-chocs métalliques...

Globalement, les différentes campagnes de publicité pour la Renault 18 ne sont pas très originales, mais certaines sont tout de même intéressantes.

La campagne de lancement: "Une exigence internationale" (avril 1978)

Cette volonté de "voiture mondiale" est clairement affichée dans cette première campagne de publicité.

Les descriptions contenues dans ces pages sont très complètes (courbes puissance/couple, par exemple), mais plutôt austères ...

Nous sommes loin des campagnes originales pour la R5 ou la R14 !

Les publicités parues dans la presse régionale reprennent le slogan officiel ainsi qu'une photo de la finition "GTS".

La partie inférieure est laissée libre pour les informations spécifiques aux agents et aux concessionnaires.

On y apprend que les garages Renault étaient ouverts le dimanche 16 avril pour essayer la nouvelle Renault.

 

Campagne spécifique pour la version "GTS" (1979)
Début 1979, la version haute "GTS" a bénéficié d'une campagne spécifique, dans des versions très différentes...

 

Dans la presse nationale, la double page était plutôt banale avec une voiture statique vue de profil.

 

Le texte en bas de page détaille les équipements spécifiques à cette version.

ci-dessus: fond gris clair pour souligner la ligne .....
.... fond sombre et porte ouverte pour valoriser l'intérieur.

Dans la presse régionale, on remarque un petit peu plus d'originalités:

  • mise en valeur des performances en accélération,
  • effet de vitesse sur la voiture (mais avec des roues qui restent fixes...).
 
 

 

La campagne "Trop belle pour être sage" (début 1979)

Cette publicité aurait pu apporter un peu d'originalité avec une silhouette féminine et un effet de voile... mais elle a été très brève.

Les textes des deux versions (double page couleur et encart noir et blanc) sont identiques.

 

La Renault 18 break (février 1979)
Présenté moins d'un an après la berline, le break séduira de nombreuses familles avec un très grand coffre (les monospaces ne sont pas encore nés à cette époque!).

Les deux annonces ci-contre mettent en valeur l'importante surface vitrée de cette version.

Le trucage est complètement raté (voir les encadrements des glaces latérales!) et indigne d'une création Publicis ....

Dans les encarts pour la presse quotidienne, la poupe de ce break est aussi logiquement mis en valeur, mais sans le trucage raté !

-------

 

Campagne "Le hobby break - Les loisirs verticaux" (1980)

Uniquement destinée à la presse quotidienne, cette série d'annonces se distingue avec son occupation "verticale" de la page du journal ...

Les loisirs mentionnés sont, soit en hauteur (alpinisme, cerf-volant ou ball-trap), soit en profondeur (plongée).

Une série originale, mais peu connue !

 

La Renault 18 "Automatic" (juillet 1979)

Disponible comme une simple option depuis le lancement de la R18, la boîte automatique devient en juillet 79, une version à part entière dans la gamme.

Elle reprend la finition de la "GTL" et n'est proposée qu'en berline (en début de carrière).

Le message est un peu provocateur, mais le conducteur français résistait (et résiste encore!) à l'usage de la "boîte auto" .....

 

La gamme Renault 18 et la version de base (fin 1979)
Pour le millésime 80, la gamme R18 comprend désormais dix versions. Sur cet encart régional, on remarque que les silhouettes ne sont pas simplement "répétées", mais respectent les singularités des versions de base (enjoliveurs et pare-chocs dépouillés) !

Apparue en mars 79, la R18 "de base" (elle n'a pas de nom...) permet de proposer cette grande berline à un tarif très accessible.

En effet, elle est vendue au même prix qu'une R5 GTL 5 portes !!

Les quatres variantes ci-contre diffèrent par l'utilisation de la partie inférieure personnalisable et l'emploi de la couleur rouge (qui doit attirer l'oeil du lecteur dans une page imprimée uniquement en noir et blanc).

Ici encore, c'est uniquement la silhouette de la voiture qui est mise en valeur.

 

La campagne "Le diesel brillant" (juillet 1980)

A cette époque, les motorisations diesel sont surtout utilisées par les professionnels de la route (taxi, VRP...).

Pour se démarquer de l'image de "tracteur", la R18 hérite du moteur 2,1 litres de sa grande soeur la R20, ce qui lui donne des performances intéressantes. Caractéristique qui est logiquement développée dans les annonces ci-dessous. Celle de gauche est particulièrement impressionnante !

 

La Renault 18 "Turbo" (septembre 1980)

Cette version est la première Renault de grande diffusion qui a symbolisé les célèbres "années turbo" (elle est apparue quatre mois après la turbulente R5 Turbo).

Le turbo-compresseur permet de doter cette sage berline de performances intéressantes (110 ch pour 1040 kg...).

Elle se reconnaît facilement à son becquet arrière, à ses jantes spécifiques et à ses bandes de bas de caisse qui annoncent la couleur.

Dans les annonces ci-contre, l'impression de vitesse est donnée par les graphismes et la police de caractères.

Dans la version "presse quotidienne" ci-contre, le slogan est différent et donne directement l'impression de mouvement.

Ci-dessous, deux exemples plus récents (1982) avec une composition graphique beaucoup plus élaborée.

L'impression de mouvement est bien présente, mais les jantes restent toujours immobiles !

Ci-contre, la comparaison entre les deux versions "Beauté canon" est intéressante car elle permet de vérifier que l'ensemble (fond noir-police italique-filet rouge) est beaucoup mieux adapté à cette version sportive que la page sur fond blanc qui paraît bien ordinaire....

 

La gamme Renault 18 (fin 1980)

La gamme comporte désormais quatorze versions.

Cette publicité est originale puisqu'elle met en avant quatre modèles emblématiques de la gamme.

L'utilisation du format vertical permet un "effet de masse" assez intéressant !

 

La Renault 18 et la L.O.A. (1980 et 1981)

A cette époque, la Location avec Option d'Achat (L.O.A.) est encore peu répandue.

Quand on regarde les tarifs pratiqués, on en comprend la raison .....

La présence du soleil (en couleur) et l'évocation des futures vacances en Renault 18 seront-elles suffisantes pour décider l'acheteur potentiel ?

 

Les publicités spécifiques (fin 1981)

Parues dans la presse quotidienne, ces annonces mettent en valeur trois modèles de la gamme, avec des compositions spécifiques.

Celle de gauche concerne la nouvelle motorisation 96ch de la "GTS".

On remarquera également l'apparition progressive des pare-chocs en matière synthètique.

La nouvelle version de la "GTS" a eu également droit à une parution "de luxe" dans la presse nationale:

  • fond noir pour le côté "haut de gamme",
  • profil incliné (comme la "Turbo" ci-dessus !)
  • en image de fond: les yeux d'une panthère noire .....

Coïncidence cinéphile: le film de Paul Schrader "La Féline" utilisera également une tête similaire sur l'affiche de lancement .... un an plus tard !!!

 

La gamme Renault 18 (fin 1982)

En 1982, la Renault 18 est à son apogée avec dix-huit versions différentes.

Chaque client doit pouvoir trouver la sienne !

 

La campagne "Profession automobile" (1982)

Réservées à la presse quotidienne, ces annonces reprennent les codes graphiques déjà vus ci-dessus (partie noire à gauche, voiture dessinée à droite).

Les modèles représentatifs de la gamme sont représentés en deux versions: avec ou sans bon de demande documentation à remplir. Même la récente R18 Turbo "125 ch" est concernée.

 

La nouvelle Renault 18 "Turbo" 125ch (juillet 1982)

Bénéficiant de quinze chevaux supplémentaires, la "Turbo" se dote également de quatre freins à disques (dont deux ventilés à l'avant).

Toujours en juillet 82, la R18 "Turbo" break a fait son apparition (une proposition intéressante pour les pères de famille pressés...).

Les présentations des annonces ci-dessous sont soignées, mais, hélas, uniquement statiques.....

On remarque les codes graphiques complètement différents pour la berline et pour le break.

 

La série limitée "American" (mars 1983)

Cette version évoque l'"aventure" Renault aux USA....

Les photos sont reprises du dépliant spécifique.

 

La Renault 18 "2 litres" (juillet 1983)

Pour l'AM 84, la "GTS" est remplacée par la "GTX" qui hérite d'un moteur 2.0 de 104ch (ou 110 si bva).

Ces deux annonces ne présentent pas d'originalité particulière....

 

Les publicités diverses.
Promotion de la garantie OR (Occasion Renault) avec une Renault semi-transparente....
Une société de reconditionnement automobile qui se propose de transformer une vieille Renault 18 en Mercedes rutilante !

 

Sources:

  • "Une marque en haut de l'affiche - Les années de publicités Renault" - direction de la communication Renault - année 1986 environ.
  • "Guides de l'occasion" - Etai.
  • Les documents ci-dessus proviennent de la collection personnelle du webmaster.

Retour menu général

Le webmaster recherche d'autres publicités analogues !

Vous pouvez lui écrire en cliquant ICI

Merci d'avance ! _______________ © Nicolas Bergon - mars 2017 - màj avril 2017.